Édition précédente

Cris et chuchotements

Le samedi 21 septembre 2019

Colloque animé par Claire De Vriendt-Goldman, Denis Hirsch et Arlette Lecoq

Argument

Le film d’Ingmar Bergman constitue une toile de fond sur laquelle s’étaye un riche éventail de réflexions. Le lien sororal et la transmission mère-fille, la douleur térébrante du corps et de l’âme, l’amour et la haine, le masochisme féminin et moral, le surmoi individuel et culturel, l’au-delà et l’en-deçà des mots se découvriront au fil de la journée. 

“Cris et chuchotements” nous accompagne de l’aube au terme de la vie. Il renvoie aux liens entre quantité d’excitations et qualification de l’affect. Il s’exprime aux confins du corps et du psychisme, dans le champ pulsionnel aussi bien que dans celui du traumatique.

Les cris et les chuchotements nous confrontent particulièrement à une langue au plus près des motions pulsionnelles originaires. Les créations artistiques expriment – par leurs notes vives et criantes, pâles et incertaines – ce qui chez l’artiste hurle ou se dissimule.

Programme

Marie-France Dispaux

“A l’écoute des multiples tonalités et formes du corps en séance”

Psychologue, Psychanalyste de la Société belge de Psychanalyse

 

Jean-Marie Rens

“Du silence au bruit: un enjeu esthétique dans la musique d’aujourd’hui”

Compositeur, Professeur d’analyse musicale aux conservatoires de Liège et de Mons. Directeur honoraire de l’académie de musique et des arts de la parole de Saint-Gilles

 

Anne Englert

“Le silence des mots, les maux du corps”

Psychologue, Psychanalyste de la Société belge de Psychanalyse